mercredi 24 mai 2017

Véronique Poncept : Rencontre avec une photographe à l'âme lumineuse

Nous sommes très heureux de vous proposer aujourd'hui une interview avec une personne adorable, rare photographe à l'oeil « magique ».

Installée depuis peu en Bretagne, Véronique Poncept a peu à peu transformé sa passion en métier. Elle collabore régulièrement avec l'agence de communication Frencheese et proposera au mois de Septembre une exposition de son travail à Cancale.

www.veronique-poncept.com


  • Véronique, de quand date votre passion pour la photo ?

C’est difficile à dater précisément mais je dirais que cela remonte probablement au moment où j’ai eu un appareil photo reflex entre les mains. N’étant pas patiente de nature, j’avais du mal à apprécier autant la prise de photos avec un bridge.


  • Y a t il eu un élément déclencheur ? Une rencontre, la visite d'une exposition ?

L’élément déclencheur a été le déménagement de ma famille en Bretagne. Ici en côte d’émeraude que d’inspiration et d’opportunités pour la photographie !


  • Pourriez vous nous indiquer ce qui vous motive lorsque vous saisissez votre boitier ? La recherche de la photo techniquement parfaite ? La capture de l'instant suspendu ?

Non, la technique et moi... Ne sommes pas un couple fidèle !
Ma motivation, c’est définitivement ce moment magique où je suis au bon moment, au bon endroit. Lorsque j’immortalise un rayon de soleil, une vague, un sourire... Suspendre  l’instant de grâce demande néanmoins une certaine préparation et de la disponibilité. Le photographe se lève tôt et se couche tard !
Les couleurs sont également capitales dans mon envie d’appuyer sur le déclencheur.


  • Préférez vous privilégier la couleur ou le noir et blanc ? Qu'est ce qui motive vos choix ?

Je prends toutes mes photos en couleur. Comme je le disais plus tôt, des couleurs vives me donnent souvent envie de capturer un instant, une image.
En revanche, certaines photos, lorsque je les revois a posteriori à la maison me «parlent» plus en noir et blanc. Je les transforme donc.


  • Vous définiriez vous plutôt comme une spécialiste des paysages, de l'architecture, des portraits ou comme une photographe adaptable ?

Il y a quelques années, je disais à mon mari que je pourrais être photographe arboricole car j’adore prendre les arbres en photo ! ;-) Ils sont imposants et leurs nuances infinies de vert (toujours les couleurs!) me charment énormément.
Au final, je dirais que je suis adaptable car je prends plaisir à photographier la nature, la ville, les personnes autour de moi,... Pourquoi se cloisonner dans un style ?


  • Pourriez vous sélectionner pour nous votre photo préférée et nous dire quelques mots la concernant ?

Quel choix cornélien ! Ca varie selon le moment, mon humeur, mon état d’esprit...

En ce moment, j’ai une tendresse particulière pour cette photo :

www.veronique-poncept.com


Je l’aime car elle symbolise exactement la notion du «bon endroit au bon moment». La vague semble douce de par sa forme arrondie mais on devine sa force lorsqu’elle frappe la chaussée du Sillon à St Malo. Et ici, la mer n’est jamais aussi belle que quand le ciel est gris : cela lui donne cette incroyable couleur qui justifie le nom de la région.


  • Idem pour la photo d'un artiste que vous considérez comme un modèle ?

J’ai plus tendance à être séduite de prime abord par le sujet de la photo que par le nom de son auteur. J’apprécie néanmoins dans leur globalité le travail de plusieurs photographes.
Par exemple, j’aime beaucoup les photos de Steve McCurry, connu essentiellement pour avoir pris la photo de Sharbat Gula, parue dans National Geographic. J’adore tout ce qu’il arrive à faire passer dans les yeux de ses modèles. Et sa mise en valeur juste parfaite de la lumière et des reflets dans ses photos de paysages. Comme par exemple une de ses galeries ici : India


Je suis aussi totalement fan du travail effectué par Pete Souza auprès du couple Obama à la Maison Blanche. Quel talent pour saisir l’instant parfait, celui qui parle mieux qu’un long discours !


  • Si un jour vous deviez arrêter la photo ce serait pour faire quoi ?

Vaste question ! Disons qu’elle n’est pas à l’ordre du jour puisque je viens de «changer» de vie professionnelle, pour la photo justement. J’avais auparavant un travail en entreprise, plus classique, avec des horaires bien définis et une routine quotidienne.

Quelle liberté à présent de travailler en extérieur, sans horaires stricts et de ne dépendre que de moi (et du soleil!) pour mon emploi du temps !


  • Comment parvenez vous à déclencher ces sourires, à faire apparaître l'humanité derrière la pose pour vos photos de portraits ?

Les portraits que j’ai réalisés et rendus publics ont été effectués dans le cadre du magazine «Les vitrines de Cancale». Je travaille sur ce projet avec l’agence de communication Frencheese. Lorsque nous rencontrons les commerçants, nous sommes 2 personnes, Frédéric Thomas et moi. Nous échangeons et faisons connaissance, ce qui rassure les commerçants. Soyons clairs, rares sont ceux qui aiment le moment de la photo ! Quand je shoote, je me mets volontairement en retrait et je laisse Frédéric occuper le devant de la scène. Ainsi, ils m’oublient et je capte de beaux moments.


  • Pourriez vous nous indiquer les sites web / instagram / facebook qui vous inspirent ? 

Je suis abonnée aux publications Instagram de National Geographic. Les photos sont d’une qualité extraordinaire et me font voyager. Et je suis fan des publications de Thomas Pesquet, pour les mêmes raisons que tout le monde, je pense !
Sur Facebook, je suis Rémi Lemenicier, photographe breton qui capte la lumière avec un talent incroyable.


  • Pourriez vous nous dire quelques mots sur votre exposition à venir ?

J’ai la chance que la mairie de Cancale me fasse confiance et me permette d’exposer certaines de mes photos fin septembre. Je les en remercie encore !
J’expose une trentaine de photos, essentiellement sur les thèmes de la nature et de la mer. J’ai fait le choix de la matière du verre acrylique comme support car elle valorise particulièrement bien les couleurs vives, qu’elle fait ressortir (je vous ai déjà parlé des couleurs ? ;-))
Il reste encore plein de photos que j’ai envie d’exploiter un jour, notamment celles prises pendant mes voyages. Cela ouvre des perspectives alléchantes pour le futur !



ndlr: découvrez ici une vidéo de présentation des travaux de Véronique Poncept

Merci beaucoup pour votre gentillesse et l'humour constant dont vous faites preuves, l'interview fut un réel plaisir, immergés que nous étions parmi vos belles photos ! Nous engageons les lecteurs du site www.bienetreaufeminin.com à venir découvrir votre exposition qui s'annonce merveilleuse.

https://www.facebook.com/veroniqueponceptphotographe
Print Friendly and PDF